Haut de Page

Genèse de la ventilation : le complexe de Pré-Bötzinger

L'analyse de l'automatisme respiratoire a bénéficié des études réalisées sur coupes longitudinales ou coronales de tronc cérébral de rongeurs (raton nouveau-né en particulier).
Avec des électrodes de patch-clamp, il a été détecté des trains de potentiels d'action, spontanés et précédant la dépolarisation des neurones des noyaux phréniques, en provenance d'un groupe de neurones de la région ventrale des centres respiratoires bulbaires. Cette région contient les neurones du complexe de Pré-Bötzinger. L'ajout d'agents pharmacologiques conduit à une modulation de l'activité de base de ces neurones.