Haut de Page

Régulation de la ventilation : les centres et efférences





Rmq: les 2 schémas qui suivent sont donnés à titre indicatif et ne seront pas l'objet d'une évaluation lors du contrôle.

L'enregistrement du potentiel de membrane de neurones des différentes régions du groupe respiratoire ventral permet de mettre en évidence une activation séquentielle de ces neurones. Les profils obtenus montrent clairement que la révolution ventilatoire est une succession de 3 étapes: l'inspiration (INSP ci-dessous), mise en jeu du diaphragme), la post-inspiration ou transition entre inspiration et expiration (PI ci-dessous) et l'expiration (EXP ci-dessous).


La succession harmonieuse des 3 étapes mentionnées provient de la décharge séquentielle de groupes de neurones fonctionnellement individualisés. Chacun de ces groupes agit sur d'autres, essentiellement par voie d'inhibition. Par exemple, les neurones "Late-I" sont actifs en fin d'inspiration et exercent un rétrocontrôle négatif sur les neurones "I" et "Early-I", principaux neurones se projetant sur les noyaux phréniques. L'activation de "Late-I" est donc un signal de fin d'inspiration et prépare la transition inspiration-expiration (I-E sur ce schéma), etc...