La première conséquence de la loi de Frank-Starling est l'égalité des débits gauche et droit.
En cas d'exercice musculaire, l'augmentation du retour veineux produit une hausse du débit ventriculaire droit. L'absence de régulation intrinsèque par le ventricule gauche se traduirait par une insuffisance de pompage du sang contenu dans les poumons, conduisant à un œdème ou une hémorragie pulmonaire. Au contraire, l'augmentation du retour veineux par les veines pulmonaires produit, en réponse à sa distension accrue, une augmentation de la force d'éjection du ventricule gauche responsable de l'égalisation des débits gauche et droit.