Le potentiel de membrane des cellules automatiques est instable. L'origine tient à un courant entrant stimulé par l'hyperpolarisation membranaire de la repolarisation précédente. Le potentiel d'action met en jeu des canaux calciques plus lents que les canaux sodiques "rapides". L'échangeur Sodium/Calcium fonctionne suivant le gradient des ions et participe en mode "forward" au potentiel d'action, en mode "reverse" au plateau calcique (voir infra).